LA VENTILATION

La ventilation d'un logement ou établissement est tres impoprtante, elle permet de renouveler l'air ambiant, de diluer les polluants et réguler l'humidité.

En effet l'activité humaine dégage des polluants et augmente l'humidité à l'intérieur de nos habitations. L'augmentation de l'humidité se fait en prenant nos douches ou en préparant la cuisine, tandis que les polluants viennent de nos meubles, parfums, cigarettes,...Nous passons a peu pres 70 % de notre temps à l'intérieur, il faut prendre donc la ventilation au serieux!

Rénover une habitation sans penser à la ventilation est une grossiere erreur, le logement peut devenir rapidement insalubre. Il existe depuis 1977 une réglementation sur la ventilation des logements. Le principe général est la circulation de l'air à travers chaque pièce du logement, les entrées d'air neuf etant dans les pièces principales et les sorties d'air vicié par les pièce de service (toilettes, cuisine, salle de bain). La réglementation définie les debits d'air extraits selon le nombre de pièces.

Dans les batiments anciens, la ventilation etait de type par infiltration et naturelle, des grilles d'entrée d'air etaient réparties sur quelques murs extérieurs de pieces principales et la sortie d'air était créé par une cheminée dont l'orifice d'entrée se trouvait dans les toilettes. La circulation d'air se fait naturellement par différence de masse volumique, l'air chaud est plus léger que l'air froid.

A l'intérieur de nos logements plus moderne, la ventilation est assurée par une VMC, soit ventilation mécanique controlée. Le principe est simple, un moteur avec une turbine dans un caisson est placé sous la toiture, il est relié par des gaines aux grilles d'extraction situées au plafond des pièces d'eau, le caisson aspire l'air pollué et le rejette en toiture, l'enrée d'air neuf se fait par des grilles fixés généralement sur les ouvants des pièces principales.

VMC simple flux

L'avantage de la ventilation mécanique controlée (VMC) est le contrôle des débits d'air neuf tout au long de l'année et associée à un échangeur de chaleur, elle permet de récuperer la chaleur de l'air vicié extrait.

La ventilation mécanique controlée associée à un échangeur de chaleur est appelée VMC double flux, elle nécessite un double réseau de gaines pour le soufflage de l'air neuf et l'aspiration et de l'air vicié dans chaque pièce. Le gain de chaleur permet de réduire les déperditions par renouvellement d'air, ce qui allège la facture de chauffage.

Reportage

Une installation de chauffage performante !

Actualités

  • Quoi de neuf ?

Boutique